Tous les emballages et papiers

Dans les sacs, bacs et colonnes enterrées jaunes, vous pouvez déposer TOUS les emballages recyclables (extensions des consignes de tri depuis mars 2016) et TOUS les papiers.

Depuis Mars 2016, GrandAngouleme est passé aux "extensions" de consignes de tri notamment avec la prise en compte des emballages en plastique souple (films, sachets, pots de yaourts,...)

Le respect des consignes de tri est primordial car pour recycler, il faut bien trier ! Les erreurs de tri entraînent des surcoûts notamment en matière de collecte ou bien encore de traitement.

La qualité de la valorisation de vos déchets dépend de la qualité de votre geste de tri.

Quelles sont les consignes de tri ?

Les bouteilles en plastique transparentes ou opaques (colorées) se recyclent toutes et se trient bien vidées et avec leurs bouchons vissés dessus. Vous pouvez les trier telles quelles ou les aplatir dans le sens de la hauteur (du goulot jusqu'au culot).

Exemples : les bouteilles d’eau, de lait, de jus de fruit, de sodas, de yaourt à boire, d’huile, de vinaigre mais également toutes les bouteilles en plastique de lessive liquide, d’assouplissant, de nettoyant pour le sol à condition d’être bien vidées.

Les flacons « cosmétiques » de shampoing, de gel douche, de démaquillant, de lotion, de dissolvant, de fond de teint,…, se trient bien vidés (inutile de les rincer) et se recyclent avec leurs bouchons (vissés dessus) comme les flacons-spray ou flacons-pompe en plastique.

Ci-dessous les consignes de tri ajoutées depuis mars 2016 :

  • Toutes les barquettes en plastique, polystyrène
  • Tous les pots ou boites en plastique
  • Tous les sachets et sachets en plastique
  • Tous les films et suremballages en plastique

Le saviez-vous ?

Le plastique d’une bouteille peut servir à fabriquer une autre bouteille en plastique. On utilise également le plastique recyclé pour fabriquer des objets. Ainsi, avec 6 bouteilles d’eau recyclées, on peut fabriquer un ours en peluche.

Chaque geste compte pour faire diminuer le poids de son sac ou bac noir ! A vous de jouer.

Toutes les boites de conserve (boites de maïs, de haricots, de sardines, de thon, de pâté,…) et les autres boites en métal (ex : boite de cirage,…) se recyclent et se trient avec leur couvercle mais bien vidées, inutile de rincer.

Les bidons en métal et bombes aérosols se recyclent et peuvent être triés bien vidés avec leurs bouchons dessus (ex : Les bidons cylindriques de bière en métal (5 L maximum).

Tous Les bouchons à vis, les collerettes, les opercules et les capsules en métal de bouteilles et de canettes se recyclent. Souvent associés à des bouteilles en verre, ils se trient séparément (Ex: Les bouchons en métal de bouteille d’eau gazeuse en verre ou capsule en métal de bouteille de bière en verre).

Depuis 2019, les consignes de tri ont évoluées et désormais "les petits alus" sont à déposer dans le sac ou bac jaune.

  • Toutes les bougies chauffe-plat
  • Les boites en alu
  • Les coiffes de certaines bouteilles
  • Les feuilles d’aluminium froissées (feuilles d’aluminium alimentaires, feuilles d’aluminium type chocolat, portions de fromage,...)

Le saviez-vous ?

Avec 9 boîtes de conserve recyclées, on fabrique 1 boule de pétanque… Et avec environ 8 000 boîtes de conserves recyclées (acier), on fabrique un chariot de supermarché.

Grâce au recyclage de l’aluminium, on économise 95% de la matière première et 95% de l’énergie nécessaire à la production du métal.

Chaque geste compte pour faire diminuer le poids de son sac ou bac noir ! A vous de jouer.

Tous les papiers cartonnés se recyclent : les cartes postales, les billets d’avion, de train, les tickets de métro, les jeux à gratter, les cartes à jouer, les étiquettes d’achat de vêtement ou d’emballage non adhésives…

Le saviez-vous ?

Chaque tonne de papier envoyée au recyclage permet d’économiser 19,2 m³ d’eau (l’équivalent de 320 cycles d’utilisation d’un lave-linge) et 2,9 MWh d’énergie (l’équivalent de 1500 cycles d’utilisation d’énergie d’un lave-linge).

Chaque geste compte pour faire diminuer le poids de son sac ou bac noir !
A vous de jouer.

Que deviennent-les emballages triés ?

Les emballages et papiers sont acheminés au centre de tri départemental ATRION basé à Mornac (16). Le tri est affiné et les emballages sont conditionnés avant d’être transporté vers des usines de recyclage. Découvrez le parcours des emballages…

 

Toutes les bouteilles en plastique n’ont pas la même composition et ne sont pas recyclées de la même manière. Certaines d’entre-elles servent à faire des canalisation (tuyaux d’assainissement), des revêtements de sol, des fibres ou des contreforts de chaussures. D’autres peuvent être transformées en fibres pour le rembourrage des anoraks, des couettes, ou bien encore des sièges de voiture.

Les emballages en métal, canettes ou boîtes de conserve, barquettes, bombes aérosols sont composés soit d’acier, soit d’aluminium. L’acier peut est utilisé pour la fabrication des rails, des tôles de voiture,… Quant à l’aluminium, il est transformé en cadres de fenêtres, en pièces pour l’industrie automobile,…et la liste est longue.

Le carton et tous les papiers sont acheminés dans les papèteries où ils sont transformés en pâte à papier, elle-même utilisée pour la fabrication de nouveaux cartons ou de papier sanitaire. Certains emballages carton comme les briques alimentaires contenant entre autre du plastique et de l’aluminium, font l’objet d’un traitement spécial permettant de dissocier ces matériaux. Les briques alimentaires ainsi recyclées, sont transformées en papiers cadeaux, enveloppes,…

Pour donner une seconde vie au papier, il faut bien le trier....

F.A.Q

Non, car le fonctionnement des centres de tri aussi perfectionnés soient-ils ne permet pas de séparer les différents emballages emboités les uns dans les autres. Par exemple, il ne faut pas imbriquer d’autres emballages même recyclables dans les boîtes en carton ou les boites de conserve car cela pose des problèmes de récupération des différents matériaux.

Non. il suffit qu’ils soient bien les vidés ! Le fait de laver les emballages telles que les boites de conserve augmente la consommation d’eau, ce qui ne participe pas à la préservation des ressources alors que c’est le fondement même du recyclage.

Le sac de pré-tri sert à apporter les emballages recyclables et le papier avant de les déposer en vrac dans le dispositif de collecte spécifique (bacs jaunes individuels, collectifs ou colonnes enterrées).

Ce sac est fourni gratuitement par GrandAngoulême lors de la première sensibilisation aux gestes de tri des résidents de logements collectifs, publics ou privés, pourvus de moyens de collecte cités ci-dessus.

Ce type de sac est réutilisable et ne doit pas être jeté dans les bacs jaunes ou colonnes enterrées.

Si votre sac de pré-tri est détérioré, l’utilisation de n’importe quel sac « cabas » suffit.

Pour gagner de la place dans votre cuisine ou éviter de remplir vos sacs jaunes trop vite, vous pouvez :

Plier les « cartonettes » (suremballages autour des pots de yaourts, boîtes de céréales, riz,…)
Aplatir vos bouteilles dans le sens de la hauteur et revisser les bouchons dessus.

Aplatir vos briques alimentaires.

Les gros cartons et le polystyrène non alimentaire (cales de protection) sont à déposer en déchèteries. Les sangles, chips de polystyrène, papier bulle sont à déposer dans votre sac ou bacs noirs ou en déchèterie (demandez aux gardiens avant tout dépôt)

 

Attention : l’emballage sur lequel figure ce logo n’est pas forcément 100 % recyclable. Le logo signifie simplement que le producteur de ce produit finance via une taxe, l’éco-organisme Citéo,  destiné à aider les collectivités à mettre en place et à développer le tri des emballages ménagers.

Pour connaître les consignes de tri en vigueur sur notre territoire, cliquez ici 

 

Contact

numéro vert