Idée reçue n°2 : Réparer ça ne vaut pas le coup

Chaque année des centaines de milliers de tonnes de déchets pourraient être valorisés en France comme sur notre territoire. Combien d’outils, de matériels électriques et électroniques, de mobiliers ou encore de vêtements, auraient pu être réparés, donnés ou revendus évitant ainsi la production de déchets et l’achat de neuf ? Tout cela sans oublier les centaines de milliers de kilomètres parcourus par les bennes de collecte et les transferts de déchets issus des déchèteries et autres sites de captation de déchets.

A ce titre, GrandAngoulême relaie la campagne de communication de l’ADEME intitulée « Nos objets ont plein d’Avenir », afin de d’accompagner les initiatives permettant de prolonger la vie des objets et ainsi éviter une production de déchets évitable.

Vous retrouverez sur notre site des vidéos de conseils pratiques, d’actualités, d’outils pour partager des objets entre collègues, voisins, membres de clubs, ou encore diagnostiquer les pannes de nos appareils électriques et électroniques…

Un annuaire permettra également d’identifier rapidement les professionnels les plus à même de répondre à ses besoins s’agissant de trouver une alternative à l’achat neuf ou une solution pour éviter de jeter ce qui pourrait encore être utile.

Développons au quotidien les actions permettant de prolonger la vie des nos objets. A nous de jouer !