Le gazon : « de l’or en barre ! »

Avec le retour des beaux jours, ou la reprise de la saison plus fraîche (septembre/octobre), nous serons nombreux à nous attaquer à la corvée de la tonte. La tonte, passe encore… Mais l’évacuation du gazon tondu… Non seulement les trajets domicile/déchèterie et retour sont longs et fastidieux, mais en plus les déchèteries sont submergées de ce que l’on qualifie, bien à tort, de « déchets » verts. « De l’or en barre !» nous disait feu Raymond Aupy, l’illustre jardinier charentais. En outre, vous perdez non seulement de l’engrais, mais aussi de l’argent !

Pour vous épargner bien du travail, plusieurs solutions s’offrent en effet à vous :

  • Tondre plus haut : Saviez-vous qu’en réglant un cran plus haut votre tondeuse, c’est 30 % de tontes en moins ? Et oui, plus le gazon est coupé court, plus il pousse vite. Moralité, c’est une bonne solution pour éliminer une tonte sur quatre. De plus, votre gazon résistera mieux aux « coups de chaud » et sera plus doux au toucher pour vos plantes… de pieds délicates.
  •  Mulchez qu’il disait, mulchez : certaines tondeuses offrent l’option « mulching ». Il s’agit d’un système qui assure le broyage de l’herbe simultanément à la tonte. Ainsi, plus besoin de panier ramasseur. Le gazon tondu retourne au sol, assurant ainsi le nourrissage des pieds… de gazon cette fois-ci.
  • Compostez : contrairement aux idées reçues, le gazon se composte très bien. Si vous en avez une trop grande quantité d’un coup pour votre composteur, vous pouvez le laisser sécher quelques jours, en formant une bande mince à côté de votre composteur. Il perdra ainsi une grande part de son volume (de son eau en fait) et ainsi il ne dégagera pas de mauvaises odeurs. Vous pourrez alors le mettre au composteur lors de la prochaine tonte.

Paillez, paillez donc ! L’utilisation du gazon en paillage est parfaitement possible. Soit au pied des arbres ou des haies, ou encore en mélange avec du broyat de bois, pour le potager : il fournira l’azote décomposé par le carbone du broyat.

Le pôle Prévention et Réduction des déchets de GrandAngoulême poursuit sa démarche de réduction de tous les « déchets » car chaque geste compte. N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples renseignements.

En outre, pour limiter vos frais ainsi que les émissions de gaz à effet de serre (GES), nous vous invitons à vous déplacer en déchèteries pour plusieurs types de déchets.

Réduire nos déchets, ensemble c’est possible !

Vache jardinièrenvert