Les Déchets de Soins à Risques Infectieux (DASRI)

Les Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux des Patients en Auto-Traitement (DASRI-PAT) composés de piquants, coupants et tranchants, doivent être déposés dans les pharmacies, via des des contenants normés, boîtes jaunes, fournis gratuitement par les pharmacies.

Depuis l’ouverture d’Atrion, le centre de tri départemental de la Charente, une dizaine de blessures occasionnés par piquant ont été recensées sur les chaines de tri. Les valoristes (trieurs-ses) sont les premières victimes de ce type de blessures du fait des gestes réalisés pour trier les déchets.

Merci de respecter la santé des agents de collecte mais aussi des « valoristes » en déposant vos DASRI en pharmacie.

Le double objectif de ce dispositif spécifique de récupération des DASRI en pharmacie :

  • Réduire au maximum les quantités de seringues présentes dans les différentes collectes (sac noir, sac jaune et autres conteneurs)
  • Diminuer les risques de blessures des agents de collecte

Ce dispositif « d’apport volontaire en pharmacie » comprend :

  • La dotation (gratuite) de contenants pour la récupération des DASRI-PAT (ex : diabétiques,…)
  • La collecte des fûts de stockage par un prestataire agréé.
  • Le traitement des fûts de stockage dans une installation agréé pour l’élimination de ce type de déchets

La responsabilités des pharmacies :

Distribution (gratuite) des contenants pour les Patients en Auto-Traitement (PAT)
Récupération des contenants pleins.
Information en tant que professionnel de la santé auprès des personnes en auto-traitement.

Les évolutions de ce dispositif :

2002 : prise en charge par le GrandAngoulême du programme de récupération des DASRI-PAT via le dispositif mis en place par la DDASS. Dispositif constitué de points d’apport volontaire dans les pharmacies.

2010 : évolution du cadre réglementaire avec, notamment, le « décret boîte » du 22 octobre, décret d’application notifiant la responsabilité des pharmacies dans la fourniture gratuite des contenants pour la collecte des DASRI. Afin de garantir la continuité de service, le GrandAngoulême a maintenu le système de collecte en vigueur jusqu’à la mise en place d’un éco-organisme dédié à cette filière

Fin 2012 : dans le cadre du principe de Responsabilité Elargie du Producteur, l’éco-organisme « DASTRI » a reçu l’agrément (par arrêté du 12 décembre 2012) pour enlever et traiter les déchets d’activités (y compris fournir les boîtes et les fûts) de soins des patients en auto-traitement.

Aujourd’hui, l’éco-organisme DASTRI reprend de manière opérationnelle le programme géré précédemment par le GrandAngoulême permettant ainsi de répondre au principe de continuité de service proposé aux patients en auto-traitement.

Plus d’une cinquantaine de pharmacies participent à ce dispositif sur le territoire de GrandAngoulême et ce sont près de 150 pharmacies sur l’ensemble de la Charente. Ce service est gratuit pour les bénéficiaires du programme et les pharmacies partenaires. L’anonymat des personnes concernées est garanti.

Pour plus d’informations sur la filière DASRI, vous pouvez consulter directement le site www.dastri.fr