Que faire de nos sapins de Noël après les fêtes ?

sapin en déchèterie

Ne déposez pas vos sapins sur la voie publique, ils ne seront pas collectés par les bennes à ordures ménagères.

Les sapins naturels ou artificiels ne sont pas collectés en porte à porte par le service Déchets Ménagers du GrandAngoulême. Ils doivent être apportés en déchèterie et déposés dans la benne de récupération des végétaux pour les sapins naturels et dans la benne « tout-venant/non valorisable » pour les sapins artificiels.

Pourquoi apporter son sapin à la déchèterie ? Car cela permettra de le recycler utilement. En effet, les sapins naturels seront employés pour générer du compost qui pourra être ensuite utilisé comme engrais pour le jardin

Si vous avez acheté un sac à sapin, pensez à enlever le sac avant de jeter votre sapin dans la benne prévue à cet effet. Les filets à sapin sont à jeter aux ordures ménagères, sacs et bacs noirs,  et ne doivent pas être mis dans les sacs et bacs jaunes car leur présence à ATRION, le centre de tri départemental, occasionne des pannes (enroulement autour des machines, blocage de moteur,…)

Certains services techniques communaux mettent en place des dispositifs spécifiques de collecte des sapins naturels. 

Pour savoir si un tel dispositif est mis en place dans votre commune, contactez directement votre Mairie.

Il n’y a pas de petits cadeaux pour l’environnement.

Publié dans Actualité.

9 décembre 2016 : dernière date de l’année pour le compost et les composteurs

composteur de 400 L et le boi-seau de 10 LLe service Déchets Ménagers de GrandAngoulême vous informe de la dernière date de ventes de compost et de mises à disposition de composteurs pour l’année 2016 ; celle-ci aura lieu le vendredi 9 décembre 2016 de 13h30 à 16h, à la plate-forme de déchets verts de GrandAngoulême, 94 rue du Port Thureau à Angoulême  (Écopole de Frégeneuil).

En effet, la création de la nouvelle Intercommunalité implique un arrêt administratif temporaire des régies de recette.  De ce fait, la collectivité ne peut encaisser de l’argent après cette date et ce jusqu’au 2 janvier 2017 (date prévisionnelle). Nous vous communiquerons la date de reprise des ventes de compost et de mises à disposition de composteurs dès que possible.

Pour tout renseignement complémentaire, contacter le N° Vert :

nvert

Publié dans Actualité.

Adoptez quelques « éco-gestes » du quotidien.

Dans le cadre se son programme de prévention-réduction des déchets, GrandAngoulême met en œuvre des actions de sensibilisation afin de diminuer le volume et la toxicité des déchets produits. L’Ademe, Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie, contribue par ses capacités d’expertise, de conseil et de financement de projets à aider les pouvoirs publics dans la mise en œuvre de ces programmes de prévention. Cet établissement a développé entre autre, un portail internet permettant à chacun de connaître et d’adopter les écogestes du quotidien selon sa situation.

Retrouver les « ecogestes » en accédant au portail « casuffitlegachis.fr »LOGOADEM

 

 

Publié dans Prévention.

Consignes de tri, soyez toujours connectés.

Les consignes de tri évoluent et ne sont parfois pas les mêmes lorsque nous déménageons ou bien partons en voyage.

Devenez un trieur 3.0 en téléchargeant l’application « guide de tri » en ligne

Publié dans Tri.

En déchèterie, les lampes se recyclent.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Toutes les lampes sont considérées comme des DEEE ménagers (Déchets d’Équipements Électriques et Électroniques) quel que soit l’utilisateur final (cf. arrêté du 13 juillet 2006) et bénéficient donc de l’obligation de reprise gratuite par leur distributeur dans la limite des quantités achetées.

A ce titre, Récylum (éco-organisme) prend en charge le recyclage de toutes les lampes, quelle que soit leur marque et la date de leur mise sur le marché.

Par ailleurs, l’éco-contribution visible s’applique à toutes les lampes vendues.

Les lampes correspondent aux équipements électriques et électroniques produisant un rayonnement optique, en général visible, munis d’une interface mécanique et électrique, tel un culot, leur permettant d’être facilement échangeables au cours de la vie des équipements auxquels ils sont destinés, à l’exception des ampoules à filament (incandescences, halogènes, infra-rouge, tubes linolites).
Exemples : lampes fluo-compactes, tubes fluorescents, lampes sodium, lampes à vapeur de mercure, lampes à iodure métallique; lampes à LED,…

Des efforts importants de pédagogie et de sensibilisation sont encore nécessaires pour que chacun apprenne à reconnaître les appareils concernés en identifiant le symbole « poubelle barrée », et les rapporte ainsi dans les points de collecte prévus à cet effet.

Depuis le 13 août 2005, les produits électriques et électroniques mis sur le marché doivent porter le logo (poubelle barrée) indiquant qu’il ne faut pas les jeter à la poubelle.

(suite…)

Publié dans Déchèteries et sites déchets.